Health-Diet.us






Teneur en POTASSIUM des aliments

Recherchez dans toute la base de données:


Entrez le nom de l’aliment (ou une partie du nom) et pressez la touche entrée pour lancer la recherche.

   Voir aussi Teneur en phosphore des aliments.


Nom de l'alimentPotassium
Beurre, salé24
Beurre fouetté26
Huile de beurre, anhydre5
Fromage bleu256
Fromage brick136
Fromage brie152
Fromage camembert187
Fromage carvi93
Fromage cheddar98
Fromage cheshire95
Fromage colby127
Fromage cottage en crème (4,5% M.G.)104
Fromage cottage en crème avec fruits90
Fromage cottage pressé, non crème (0,4% M.G.)137
1234567891011121314151617181920...Last

Note d’utilisation

  • La teneur en potassium est exprimée en mg pour 100g d’aliment.
  • Cette base de données sur le potassium renseigne sur la composition en potassium de 4262 aliments courants.
  • Cliquez sur l'entête de colonne pour trier les aliments par nom ou par la teneur en potassium.

Répertoire des bases de données françaises des éléments nutritifs

Consultez notre répertoire complet des bases de données françaises en éléments nutritifs de la France, le Canada et la Suisse.

Potassium

Le potassium est un micronutriment essentiel à l’alimentation humaine.

Le potassium sous sa forme de cation K+ est le principal ion intracellulaire de l’organisme. Il existe un gradient de concentration en faveur de la sortie de l’ion depuis le compartiment intracellulaire vers le compartiment extra-cellulaire. Ce gradient est entretenu par des pompes situées dans les membranes cellulaires, en particulier la pompe sodium/potassium est responsable de l’existence d’un potentiel de repos négatif présent dans toutes les cellules vivantes.

La concentration de K+ plasmatique (ou kaliémie) est très finement régulée, en particulier au niveau du rein, de sorte que ce taux demeure dans une fourchette précise de 3,5 à 5,5 mmol·l-1. Les variations pathologiques de la kaliémie (hypokaliémie et surtout hyperkaliémie) sont des troubles sévères susceptibles d’entraîner des anomalies cardiaques fatales.

Une alimentation variée constitue le meilleur moyen d’avoir un bon taux de potassium dans l’organisme. Des recherches ont mis en évidence qu’un régime riche en potassium peut réduire les risques d’hypertension.

On trouve de bonnes quantités de potassium dans le pruneau (732 mg/100 g), les châtaignes (600 mg/100 g), l’avocat (485 mg/100 g), les épinards (466 mg/100 g), la pomme de terre (379 mg/100 g) et les tubercules en général (le céleri-rave, le navet), la banane (358 mg/100 g), la carotte (320 mg/100 g), le melon (300 mg/100 g) , la tomate (280 mg/100 g) et le jus d’orange (200 mg/100 g).

Ayant trop de potassium ou trop peu dans le corps peut avoir des conséquences très graves.

Parce que les aliments contiennent beaucoup de potassium, trop peu (une carence en potassium) est rarement causée par une alimentation inadéquate. Cependant, même une réduction modérée du taux de potassium de l'organisme peut conduire sensibilité au sel et l'hypertension artérielle. Les apports nutritionnels conseillés de 4,7 g ou plus peut légèrement diminuer la pression artérielle.

Le potassium et l’insuffisance rénale chronique (IRC)

Le potassium est une substance minérale qui aide au bon fonctionnement des nerfs et des muscles. Normalement, des reins en santé maintiennent la bonne quantité de potassium dans l’organisme. Si vos reins ne fonctionnent pas bien, le taux de potassium dans votre sang peut être soit trop élevé soit trop faible, ce qui peut affecter les battements de votre coeur. Un taux très élevé de potassium peut provoquer un arrêt cardiaque.

Le potassium provient des aliments et des boissons que nous consommons. Presque tous les aliments contiennent du potassium, mais certains en contiennent plus que d’autres. Les médicaments, comme les diurétiques et certains antihypertenseurs, peuvent aussi avoir une incidence sur le taux de potassium dans votre sang.

Les personnes aux prises avec l’IRC
Certaines personnes aux premiers stades de l’IRC (en prédialyse) n’ont pas besoin de limiter l’apport de potassium tandis que d’autres doivent le faire. Il n’y a aucun avantage à limiter le potassium à moins que votre taux soit élevé. Si vous devez restreindre votre apport de potassium, votre médecin et/ou votre diététiste vous indiqueront quelle quantité quotidienne de potassium se situe dans des limites acceptables pour vous.

Si vous êtes en hémodialyse, vous devrez limiter votre apport de potassium afin d’éviter qu’il y en ait en excès dans votre organisme entre vos traitements. La dialyse péritonéale peut vous donner droit à une variété d’aliments à plus forte teneur en potassium, mais il faut d’abord vérifier avec votre diététiste et/ou votre médecin.

Hypokaliémie

L'hypokaliémie est définie par une concentration plasmatique de potassium inférieure à 3,5 millimoles par litre. Il s’agit donc d’un désordre hydro-électrolytique pouvant menacer le pronostic vital par la survenue de troubles du rythme cardiaque, également observés dans l'hyperkaliémie. Des fausses hypokaliémies peuvent être observées d’où une confirmation par un deuxième prélèvement.

La cause d'hypokaliémie la plus fréquente est la perte digestive de potassium, lors de diarrhées aiguës et de vomissements ou suite à des aspirations digestives (pertes de potassium et de chlore : l'acide gastrique et de l'acide chlorhydrique). La perte en potassium provenant de troubles digestifs est associée le plus souvent à une alcalose qui elle-même aggrave la chute du taux de potassium, tout en favorisant son élimination dans les urines. L'alcalose, trouble de l'équilibre acido-basique de l'organisme, est due à une baisse de l'acidité dans le plasma sanguin (partie liquidienne du sang) et d'autres liquides de l'organisme comme les liquides interstitiels (liquide dans lequel baignent les cellules) à l'exception du liquide situé dans les vaisseaux.

La seconde cause est la perte urinaire de potassium, secondaire à la prise de certains médicaments dont les diurétiques thiazidiques et ceux de l'anse (furosémide).

Traitement

La première étape du traitement est de déterminer la cause de l'hypokaliémie et de faire cesser les pertes de potassium; par exemple en stoppant une perte digestive par le biais du traitement de diarrhées ou de vomissements; ou en stoppant une perte rénale en arrêtant un traitement par diurétique.

La deuxième étape du traitement est d'apporter du potassium - et du magnésium en cas d'hypomagnésémie associée. Le mode d'administration (oral ou en intraveineux) de la supplémentation potassique dépend du degré d'urgence de la situation, déterminée par la clinique et l’électrocardiogramme. En l'absence de caractère urgent, la supplémentation se fait par voie orale, par l'alimentation (fruits et les légumes frais et secs) et/ou par du chlorure de potassium médicamenteux (par exemple Kaleorid comprimé). En situation d'urgence la supplémentation se fait par voie intraveineuse, le chlorure de potassium est le sel de choix car c'est celui qui apporte le plus de potassium (13 mmol/g). En injectable, il ne faut pas dépasser un débit de 1 gramme de potassium par heure et faire la perfusion sous contrôle cardioscopique.

En cas de fuites rénales, les diurétiques antikaliurétiques, dits diurétiques épargneurs de potassium, sont intéressants à condition de respecter la contre indication formelle qu'est l'insuffisance rénale sévère (DFG < 30 ml/mn).

Hyperkaliémie

L'hyperkaliémie est un trouble hydro-électrolytique défini par un excès de potassium dans le plasma sanguin. Chez l'homme, elle se définit par un taux sanguin de potassium, appelé kaliémie, supérieur à 5 mmol/l. En fonction de son importance et de sa rapidité d'installation, l'hyperkaliémie peut menacer la vie car elle est pourvoyeuse de troubles du rythme et de la conduction cardiaque pouvant aboutir, en l'absence de traitement urgent, à un arrêt cardio-circulatoire.



Aliments riches en potassium


Potassium (mg)
Aliments riches en potassium (100 g)

16500
Agent de levage, crème de tartre

10100
Agent de levage, levure chimique, faible en sodium

6300
Persil, lyophilisé

6040
Thé instantané, non sucré, poudre, décaféiné

6040
Thé instantané, non sucré, poudre

4740
Épices, cerfeuil, déshydraté

4466
Épices, coriandre (cilantro), feuilles, déshydraté

4388
Flocons de céleri, déshydratés

3805
Épices, persil, déshydraté

3535
Café instantané, poudre, mi-caféiné (50% de caféine)

3535
Café instantané, ordinaire, poudre

3501
Café instantané, décaféiné, poudre

3494
Radis, orientaux (daikon), séchés

3453
Thé instantané, non sucré, saveur de citron, poudre

3433
Épices, basilic, déshydraté

3427
Tomate, séchée au soleil

3395
Café instantané avec chicorée, poudre

3308
Épices, aneth, déshydraté

3170
Poivron vert, lyophilisé

3170
Poivron rouge, lyophilisé

3132
Boisson, orange, vitamine C ajoutée, hypocalorique, poudre

3020
Épices, estragon, déshydraté

2960
Ciboulette, lyophilisée

2702
Chocolat chaud, avec aspartame, mélange sec

2702
Chocolat chaud, avec aspartame, mélange sec, calcium et phosphore ajoutés, sans sodium ou

vitamine A ajoutés

2633
Igname, farine

2600
Extrait de levure, tartinade

2540
Carotte, déshydratée


Potassium (mg)
Aliments riches en potassium (100 g)

2525
Épices, curcuma, moulu

2515
Soya, farine, non dégraissée, nature

2509
Confiseries, cacao, poudre, non sucré, procédé néerlandais

2509
Chocolat chaud, cacao, à haute teneur en matière grasse ou déjeuner, préparé avec alkali, mélange

2492
Confiseries, mélasse noire

2490
Soya, semoule, dégraissée, nature

2443
Café, succédané, boisson de céréales, poudre

2411
Piment, ancho, déshydraté

2400
Poireaux (bulbe et portion inférieure), lyophilisés

2384
Soya, farine, dégraissée

2344
Épices, paprika

2289
Lactoserum, acide, poudre

2222
Piment, pasilla, déshydraté

2219
Algue, dulse (rhodymemie palme, porphyre, nori), séchée

2202
Soya, concentré de protéines (préparation d'alcool)

2200
Lait frappé, non au chocolat, mélange sec, non préparé

2130
Graines, sisymbrium sp., graines, entières, déshydratées

2090
Soya, farine, faible en gras

2080
Lactoserum, sucré, poudre

2041
Soya, farine, non dégraissée, rôtie

2014
Épices, piment rouge ou de cayenne

2011
Graines, noix-pain (brosimum alicastrum), graines, déshydratées

1927
Tomate, poudre

1924
Épices, menthe verte, déshydratée

1917
Haricots, blancs, farine

1916
Épices, chili, poudre

1870
Piment, rouge, fort, chili, séché au soleil

1869
Graines, semoule de graines de coton, partiellement dégraissées

1856
Café instantané, saveur moka, poudre, avec colorant à café et édulcorant

1856
Café, instantané, saveur moka, poudre, avec colorant à café et édulcorant, décaféiné

1850
Abricot, déshydraté (faible en humidité), sulfuré, non cuit


Potassium (mg)
Aliments riches en potassium (100 g)

1848
Pomme de terre, purée, déshydratée, granules avec lait, non préparée

1806
Coeurs de palmier, crus

1797
Haricots, soya, sec, cru

1795
Haricots, blancs, crus

1794
Lait, en poudre, écrémé

1788
Épices, cumin, graines

1772
Graines, farine de graines de coton, partiellement dégraissées

1761
Graines, farine de graines de coton, faible en gras

1724
Épices, safran

1724
Haricots, lima, secs, gros, crus

1720
Truite arc-en-ciel anadrome, viande, séchée

1705
Lait, poudre, écrémé, instant

1705
Déjeuner instantané, poudre, chocolat, sans sucre

1694
Épices, fenouil, graines

1650
Échalote, lyophilisée

1642
Grignotises, croustilles de pommes de terre, nature

1622
Oignon, flocons déshydratés

1600
Café, instantané, saveur de moka suisse, aspartame et acésulfame de potassium, sans gras, sans

sucre, faible en calories, poudre

1592
Babeurre, poudre, crème douce

1590
Soya, isolat de protéines (préparé avec potassium)

1582
Kanpyo (tranches de courge séchées)

1579
Haricots, noirs, farine

1574
Chocolat chaud, cacao, à haute teneur en matière grasse ou déjeuner, nature, mélange sec

1565
Tomate, séchée au soleil, empaquetée dans l'huile, égouttée

1543
Épices, cari, poudre

1542
Haricots, blancs, petits, crus

1534
Champignon shiitake, séché

1530
Soupe, minestrone, déshydratée

1528
Grignotises, croustilles de pommes de terre, fromage

1524
Confiseries, cacao, poudre, non sucré


Potassium (mg)
Aliments riches en potassium (100 g)

1522
Épices, marjolaine, déshydratée

1500
Haricots, "black turtle", crus

1491
Banane, déshydratée ou en poudre

1490
Haricots, rouge pâle, crus

1485
Grains céréaliers, son de riz, brut

1483
Haricots, noirs, crus

1470
Haricots, soya, rôtis avec sel

1470
Soya, graines, rôties, sans sel

1464
Confiseries, mélasse

1464
Haricots, roses, crus

1458
Morue de l'atlantique, déshydratée et salée

1441
Épices, anis, graines

1429
Gibier, viande, autochtone, orignal, déshydratée

1427
Patate douce, farine

1409
Fromage gjetost

1406
Haricots, rouges, tous les types, crus

1403
Haricots, lima, secs, petits grains (de sieva), crus

1400
Noix, semoule d'amandes, partiellement dégraissées, salées

1400
Noix, semoule d'amandes, partiellement dégraissée

1400
Corégone de lac, autochtone, fumé, déshydraté

1400
Épices, céleri, graines

1393
Haricots, pinto, crus

1392
Pois, cajan, crus

1387
Haricots, "great northern", crus

1375
Haricots, oeil noir (dolique), kunde, crus

1372
Salami, porc et boeuf, moins de sel

1368
Graines, lotus, graines, déshydratées

1364
Haricots, soya, rôtis à sec

1363
Algue, spiruline, séchée

1359
Haricots, rouge foncé, crus

1358
Arachides, farine, faible en gras

Répertoire des bases de données françaises des éléments nutritifs

Consultez notre répertoire complet des bases de données françaises en éléments nutritifs de la France, le Canada et la Suisse.




Aller à l'accueil